Vers des états modifiés de la conscience

Le Laboratoire espace cerveau invite les intervenants de la station 3 à partager leurs propositions théoriques quant à une appréhension du réel spécifique à des états modifiés de la conscience. Différents types d’altération de la conscience sont étudiés, dont l’hypnose, au premier rang des opérations psychiques évoquées, et, dans leur prolongement, les possibilités ainsi offertes de modèles cognitifs.
La performance et l’exposition de Matt Mullican présentées à l’IAC mettent en jeu de manière exemplaire les potentialités de spatialisation propres aux états de transe. L’hypnose permet notamment de sortir d’un schéma de perception traditionnel, dans lequel un sujet, unique, indivisible et intériorisé reçoit des informations qui lui sont extérieures. Ce mouvement de division, de multiplication ou même de fractionnement de la perception subjective fait écho à des recherches ethnologiques. Les modalités particulières de différents rituels de transe (jeûne, autosuggestion, ingestion de substances hallucinogènes) et de l’accès, par ce biais, à une conscience étendue, collective, sont ainsi présentés. De là, est opérée une dissolution conceptuelle plus générale encore de la notion d’individu à travers une mise en commun, ou une externalisation, de la pensée et de la perception.
Un regard rétro-perspectif sur l’importance que ces modes de lecture du réel ont pu avoir dans l’histoire des avant-gardes met en relief, par leur dialogue potentiel avec la création plastique, conceptuelle ou même chorégraphique, la puissance subversive inhérente à ces expériences cognitives spécifiques.

Container / Œuvre à l'étude

irm.png

IRM du cerveau de Matt Mullican en état normal et sous hypnose.

mullicanunder.jpg

Matt Mullican, Untitled (Matt Mullican under Hypnosis: Zurich), 2003.
Vidéo couleur sonore en boucle.
Collection Institut d'art contemporain de Villeurbanne. © Matt Mullican

mullicanlearning.jpg

Matt Mullican, Learning from that Person's work, Room 6 (Panneaux n°61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71 et 72), 2005.
12 panneaux composés de 9 dessins chacun, encre sur papier monté sur tissu
Collection Institut d'art contemporain de Villeurbanne. © Blaise Adilon

Participants

Élisa Brune
écrivain (romancière, essayiste) et journaliste scientifique

Denis Cerclet
anthropologue, maître de conférences, Université Lumière - Lyon 2

Arnauld Pierre
historien de l’art, professeur à l’Université Paris IV - Sorbonne

Pascal Pique
ancien directeur du Frac Midi-Pyrénées, il est le fondateur du Musée de l’Invisible

Jean-Louis Poitevin
docteur en philosophie, écrivain et critique d’art

Invités

Marion Laval-Jeantet
artiste (Art Orienté Objet, avec Benoît Mangin), ethnologue et psychothérapeute
Pascal Rousseau
historien de l’art, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Œuvre à l'étude

Matt Mullican, 12 by 2
Exposition

Container

Pour la station 3, le container présente une documentation sur Matt Mullican : des images des IRM qu’il a réalisées à Londres, certaines quand il était sous hypnose, d’autres en état normal.

Journée d'étude

Conférence-performance

Matt Mullican

Entrée libre, Auditorium de l'IAC à 19h

Exposition en lien 

MATT MULLICAN
12 BY 2

du 4 juin au 19 septembre 2010 à l'IAC

Investissant à la fois les champs de la performance, de l’installation, de l’outil numérique ou de la sculpture, Matt Mullican travaille à l’élaboration d’un modèle de cosmologie constitué par un vocabulaire formel et symbolique personnel. L’hypnose et la cartographie sont les principaux modes opératoires de son œuvre.